Skip to content

Rhume, grippe & cie…

23 septembre 2010

L’automne est maintenant installée et le temps se fait plus frisquet…Bientôt, manteaux, bottes et parapluies feront partis de notre lot quotidien! Ainsi, voici quelques petits trucs pouvant aider à faire face à la saison froide à venir.

Généralités

Le rhume est une infection virale contagieuse causée principalement par le rhinovirus et qui se transmet par des sécrétions respiratoire et surtout de « main à main ». La grippe est une infection pulmonaire virale causée par le virus Influenza de type A ou B qui se transmet de la même façon. Un rhume dure environ 7 jours, parfois jusqu’à 2 semaines et apparaît de façon graduelle. Le plus souvent le nez coule ou est congestionné, il n’y a pas de fièvre et on peut avoir mal à la gorge. Pour la grippe, elle dure environ 10 jours, le nez aussi peut être dérangé, mais la fièvre est bien présente et apparait soudainement et dure environ 2-3 jours. Les maux de têtes et les courbatures sont aussi beaucoup plus présents.

Que faire ?

  • Repos au lit et lavage des mains réguliers (favoriser le savon et l’eau tiède)
  • Boire beaucoup de liquides (eau, bouillon de poulet, thé, lait chaud) car la fièvre augmente nos pertes en eau. De plus les liquides chauds aides à mobiliser les sécrétions nasales.
  • Utiliser des gouttes (pour les jeunes enfants) ou un vaporisateur nasal d’eau salée à 0.9% (salinex) ou un mélange maison (5 mL de sel de table et 250 mL d’eau chaude).
  • Pour les maux de gorge, gargarisez-vous avec une solution saline pour 15 secondes aux heures (1/4 cuillère à thé de sel dans 250 mL d’eau tiède)
  • Si le nez est sec, utiliser des gels comme secaris à base d’eau salée dans le nez ou de la gelées de pétrole si gerçures ou irritation de la peau autour du nez.
    • Maux de gorge- gargarisme d’eau salée et ibuprofène (200-400mg au 6-8 heures en mangeant) ou acétaminophène (325-650 mg aux 4-6 heures) en comprimés. Les pastilles peuvent aider à faire saliver, mais sont peu efficaces. Le mieux est de bien s’hydrater (bouillons chauds, soupes, thés, tisane, etc) et de se reposer.
    • Décongestionnants – Il existe des décongestionnant en vaporisateur (ex: dristan), mais lorsqu’on les utilise plus de 3 jours, ils causent de la congestion rebond et donc notre nez est encore plus bloqué! Mieux vaut utiliser une solution d’eau salée (ex: salinex) qui hydratera et lavera le nez en prévenant qu’il ne s’assèche. Les décongestionnants en comprimés (pseudoéphédrine, phényléphrine) peuvent aider, mais exitent le système nerveux et causent parfois de l’insomnie et une augmentation de la tension artérielle. Les patients diabétiques, les hypertendus, ceuz souffrant d’hypertrophie de la prostate ou de glaucome à angle fermé, les enfants et les femmes enceintes ne devraient pas en faire usage.
    • Toux – Lorsque la toux est sèche et non productive, il existe le sirop DM (dextrometorphan) qui peut calmer la toux ou un sirop à base de codéine. Cependant, si la toux est grasse ou associée à l’asthme, on ne peut les utiliser. La toux est un mécanisme de défense naturel du corps, il veut expulser les « intrus »…la plupart du temps, elle passera en quelques jours.
    • Fièvre- Tylenol ou advil (en mangeant, car irrite l’estomac) sont indiqués. Il faut faire attention avec l’advil, les femmes enceintes, les patients avec hypertension (car augmente la tension) ou une fragilité à l’estomac devraient l’éviter.

Vaccination

Chaque année, le virus de l’influenza qui cause la grippe mute et change. Ainsi, il faut se faire vacciner tous les automnes afin d’être protéger. Particulièrement si vous avez plus de 65 ans, que vous souffrez d’une maladie cardiovasculaire ou respiratoire, que vous êtes diabétiques, immunosupprimé ou ayant un cancer, une maladie rénale, une anémie ou un trouble de l’hémoglobine. Les vaccins ne sont pas dangereux, ne causent pas d’effets indésirables et préviennent efficacement la grippe. Si jamais vous avez un peu de fièvre après l’injection, cela est tout à fait normal, votre corps réagit et produit des anticorps suite au contact de la substance étrangère. Un ou deux comprimés de tylenol régulier pourra soulager la fièvre. De plus, il est possible d’avoir une petite rougeur au site d’injection, un peu de glace peut aider à diminuer la rougeur.

Quand consulter ?

  • Si symptômes sévères et persistants (plus de 7 jours)
  • Surinfection bactérienne suspectée (sinusite, pharyngite, etc)
  • Fièvre prolongée (>3 jours) ou sévère (>40 °C)
  • Présence de dyspnée (difficulté à respirer), changements ou augmentation des expectorations
3 commentaires leave one →
  1. Vanilla permalink
    24 septembre 2010 2:01

    Haha à l’école TLM a la grippe, ça a pas de bon sens…t’entends juste ça durant les cours:/

    J’espere que tu ne l’as pas eu :p

  2. 25 septembre 2010 1:32

    Oui, à la pharmacie aussi, on dirait que tout le monde a attraper un petit rhume et ils veulent tous un remede miracle, alors qu’il faut juste attendre que le corps élimine le virus…

    non j’ai pas encore le rhume OUF! LOL j’essaie de bien dormir et bien manger, pour être en forme ! hihihi

  3. 27 septembre 2010 11:26

    Merci pour toutes ces informations! J’espère pouvoir éviter les rhume cette année… Certaines années, j’en attrape trois ou quatre coup sur coup et, parfois, je passe la saison complète sans tomber malade. Est-ce qu’il y a des moyens d’éviter ce virus à part de se laver les mains fréquemment?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :