Skip to content

Le Ginseng

27 juin 2010

Voici un de mes petits remèdes miracle pour les coups de fatigue ou pour gérer de nouvelles situations un peu stressantes : le Ginseng ! J’utilise la teinture-mère de Ginseng (Ginseng américain racine fraîche bio (Panax quinquefolius)) de la Clef des Champs. Selon ma fatigue, je prends environ 40 gouttes (2 mL) dans un peu d’eau le matin. Au bout de quelques jours, je sens que je traverse mieux l’épreuve et ma fatigue est moins pesante, mon sommeil de meilleur qualité.

Cette racine est depuis toujours utilisée en pharmacopée Chinoise. En effet, les Chinois ont qualifiés cette plante d’herbe divine, racine de vie. Prisé et glorifié par près du quart de la population du globe, le ginseng a fait l’objet  d’un commerce très lucratif.

Panax vient du grec pan, « tout », et akos, « soigne, guérit », qui, en français, a donné « panacée ». Chez les Romains, Panacea était la fille d’Esculape, dieu de la médecine.

Le mot « ginseng », il vient du chinois jen-shen, littéralement « plante-homme », par allusion au fait que les Chinois prisent tout particulièrement les racines dont la forme rappelle celle de l’être humain.

Bon à savoir : il semble que notre espèce, le Panax quinquefolius (ou ginseng à cinq folioles) présente à peu près les mêmes caractéristiques que l’espèce asiatique. Nous possédons également une autre espèce, le Panax trifolius, appelé « petit ginseng » ou « ginseng à trois folioles », dont la racine est plus petite et entièrement ronde mais elle n’a fait l’objet d’aucun commerce d’importance. Il est donc important de savoir quel type de ginseng ont achète.

Les Asiatiques considèrent le ginseng comme un excellent aphrodisiaque, particulièrement pour les hommes dont la virilité s’estompe avec l’âge. De façon générale, la tradition orientale en fait un tonique particulièrement adapté aux personnes âgées, que ce soit pour rétablir un bon niveau de performances physiques ou une bonne activité mentale. Pour les Chinois, c’est le plus puissant des stimulants cordiaux, toniques, stomachiques et fébrifuges. Ils affirment qu’il « remplit le coeur d’hilarité », et que son emploi, même occasionnel, permet d’ajouter une dizaine d’années à la vie de quiconque en consomme !

Le ginseng est avant tout un stimulant du système nerveux, physique et intellectuel et accroît la résistance physique. C’est un stimulant vaso-moteur, il a une action de fond sur l’organisme. Il est apprécié pour son caractère adaptogène : il permet une meilleure résistance aux divers stress. Des études scientifiques ont confirmé les remarquables propriétés du ginseng. La Commission européenne et l’Organisation mondiale de la santé reconnaissent l’usage du ginseng pour tonifier l’organisme des personnes fatiguées ou affaiblies, rétablir la capacité de travail physique et de concentration intellectuelle et aider les convalescents à reprendre des forces. Le ginseng a fait l’objet de très nombreux travaux de recherche. Ses principaux constituants bioactifs sont les ginsénosides, dont les multiples effets bénéfiques ont été mis en évidence expérimentalement, notamment leurs effets anti-inflammatoires et antioxydants.

Attention :Le ginseng peut interférer avec certains médicaments : il diminue ainsi l’efficacité d’un anti-coagulant, la warfarine (Coumadin). Il interfére également avec les examens permettant de doser le taux de Digoxine dans le sang (médicament employé pour les maladies cardiaques ). A fortes doses, il y a un risque d’effets secondaires hyperstimulants : hypertension artérielle, troubles du comportement et diarrhée. Le GInseng pourrait aussi créer des hypoglycémies chez les sujets sensibles, il faut donc faire attention aux signes d’hypoglycémies (sueurs, tremblements, faim, fatigues). De plus, il faut être prudent chez une femme enceinte, du fait de la similarité des ginsenosides avec certaines hormones sexuelles, on déconseille généralement sont utilisation lors de la grossesse.

Les produits de santé naturels sont des médicaments, il faut prendre les mêmes précautions  qu’avec les médicaments sous ordonnances, car malgré leur source différente (synthétique vs naturelle), ce sont des molécules qui ont des effets secondaires et qui ont un impact sur l’organisme. Plusieurs patients à la pharmacie pensent à tort que les produits de santé naturels sont « moins dangereux » que les médicaments. Cela est faux, tout type de traitement n’est pas à prendre à la légère, n’hésitez pas à poser des questions à votre pharmacien !

2 commentaires leave one →
  1. 28 juin 2010 1:53

    Wow! La belle information! Je ressens souvent de la fatigue et je carburais au café mais je vais à coup sûr tester le ginseng qui semble être un petit remède naturel et miraculeux! Merci beaucoup!

  2. 28 juin 2010 7:46

    Oui, moi aussi je carburais au café y a pas si longtemps LOL…mais ça finissait par me fatiguer encore plus à la longue (insomnies, teint brouillé, palpitations parfois…)
    Maintenant, je prends plutôt du thé (il y en a tellement!) et de temps en temps un bon starbucks….car j’aime le café aussi!
    Le ginseng, ça me donne un petit coup de fouet quand nécessaire, mais ça ne me vire pas tout à l’envers comme le café!!!! j’espère que ça vous aidera aussi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :