Skip to content

David’s tea

5 juin 2010

Cet après-midi, je me suis promenée sur l’avenue Mont-royal et j’ai découvert la boutique David’s tea. Je suis une inconditionnelle du café, mais à la longue, le café me rendait…mal ! J’étais anxieuse, insomniaque et j’avais l’impression de ne plus avoir les idées claires ! Alors je suis passée au décaféïné…mais disons que les choix de café sont un peu moins intéressants…Donc, j’ai décidé de me mettre aux thés…verts, noirs, oolong, roiboos, blancs, peut importe, à moi l’univers des thés !

Une fois décidée à entrer dans la jolie boutique d’un bleu turquoise, j’ai été très bien renseignée et conseillée par les vendeuses là-bas. J’ai donc opter pour 4 petits sachets de 30g de divers thés afin de goûter et de trouver mes goûts…Un thé roobois chai au coco, un thé vert « feng shui« , un autre thé vert gunpowder « bonbon » et un thé maté « singe vif » au chocolat et amande (cliquer sur le lien pour la description du thé). J’ai aussi fait l’acquisition d’une théière vraiment pratique Takeya, qui permet d’infuser le thé. Je me suis aussi pris un thé oolong à la vanille à boire sur place et quelques minutes après y avoir goûter, je suis retourné à la boutique en prendre 50g!! Et oui, j’ai eu le coup de foudre pour ce thé…j’adore la vanille, là, j’ai l’impression de boire de la vanille, sans que ce soit écoeurant… J’ai hâte d’en faire un thé chaï latté ou bien de me lancer dans la concoction de thés glacés !!!

J’ai vraiment été conquise par la diversité des thés et surtout par la multitudes de saveurs gourmandes ! Rien a voir avec le thé fade qui donne un peu la nausée…J’aurais pu tous les choisirs, les thés sont tous aussi originaux les uns que les autres. Je vous conseille d’aller faire un tour sur leur sites pour avoir un aperçu! Je suis sure qu’il y en a au moins un qui vous séduira!! De plus, on peut savourer un thés sur-place, glacé ou non et y ajouté un peu de sucre ou miel avec du lait…

Sinon, côté « vertus » du thé, elles ne sont pas négligeables ! Le thé est la seconde boisson la plus consommée au monde ! Ils proviennent tous de la même plante, le Camellia Sinensis, dont l’origine est chinoise.

Le thé est beaucoup moins toxique et beaucoup plus sain pour la santé que le café, mais il faut savoir l’utiliser pour éviter certains désagréments.

« Avec une saveur amère, le thé aide l’esprit, combat la fatigue, stimule le corps, réduit le poids, stimule la vision. »
Shen Nong Ben Cao Jing Première matière médicale de la pharmacopée chinoise, 1er siècle, Dynastie des Han.

En effet, les feuilles de thé contiennent des quantités importantes de certaines substances antioxydantes (polyphénols et flavonoïdes) qui agissent contre les radicaux libres et protègent nos cellules des agressions quotidiennes. Cette haute teneur en antioxydants dépasse même celle des légumes et des fruits riches en polyphénols.

Il est à noter que 85 % des antioxydants du thé sont libérés dans les 3 à 5 premières minutes d’infusion. Après une simple tasse de thé, l’organisme bénéficie d’une forte activité antioxydante dans les deux ou trois heures qui suivent. Ce pouvoir antioxydant du thé est quatre fois plus puissant que celui de la vitamine C.

On peut maintenant dire avec certitude que la consommation régulière de thé diminue le risque de :

  • Maladies cardiovasculaires (prévention des infarctus et des thromboses) : le thé stimule légèrement le coeur, assouplit les parois des vaisseaux sanguins, aide à éviter l’artériosclérose et empêche la formation de caillots.❤
  • Cancers : c’est particulièrement vrai pour ceux qui sont induits par le tabac (poumon, pancréas, bouche, œsophage, larynx, rein, vessie) et par le mode alimentaire erroné du monde occidental (côlon, rectum, prostate, sein, ovaire, endomètre).
  • Accidents vasculaires cérébraux. Le thé a une action anti-thrombotique.

Propriétés reconnues du thé :

  • L’augmentation rapide de la vigilance.
  • L’action stimulante sur l’intellect.
  • La vasodilatation des vaisseaux capillaires.
  • La réduction du stress oxydatif du tabac.
  • La réduction du taux de cholestérol (cette fonction est controversée).
  • L’action amaigrissante (faiblement, il augmente le métabolisme).
  • L’action hémostatique (selles sanguinolentes) – à forte dose.
  • L’action anti-infectieuse dans les dysenteries – à forte dose.
  • L’action diurétique.

Cependant, en médecine chinoise, le thé est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • Grossesse et allaitement.
  • Insomnie.
  • Constipation.
  • Mictions fréquentes et abondantes, nycturies (émission d’urine plus importante la nuit que le jour) dues à un Vide du Yang de la Rate et des Reins. La nature rafraîchissante du thé et son action diurétique doivent nous pousser à la modération, d’autant plus que la personne est frileuse, a les membres froids ou le nez froid, le tout accompagné de fatigabilité.

De plus, le thé est incompatible avec plusieurs substances médicinales chinoises telles que le fameux ginseng (Radix Panacis Ginseng (Ren Shen)). Il neutralise ses effets tonifiants, ce qui ridiculise la commercialisation mercantile du thé au ginseng. Les autres incompatibilités sont : Radix Clematidis Chinensis (Wei Ling Xian), Rhizoma Smilacis Glabrae (Tu Fu Ling), Fructus Quisqualis Indicae (Shi Jun Zi), Sclerotium Poriae Cocos (Fu Ling).

(Source : Passeport Santé)


No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :