Skip to content

Le Gingembre

13 septembre 2011

Depuis déjà  6000 ans, la médecine Chinoise utilise le gingembre afin de traiter plusieurs troubles de santé, dont les troubles digestifs. Sous forme de rhizome (tige souterraine) ou de poudre, on peut l’utilise aussi pour ajouter une saveur piquante à des préparations culinaires ou à des boissons.

Noms communs : gingembre, épice blanche.
Nom botanique : 
Zingiber officinale, famille des zingibéracées.
Nom anglais : 
ginger.
Noms chinois : 
Shen Jiang (rhizome frais), Gan Jiang (rhizome séché)

Indications:

On reconnaît au gingembre des vertus anti-nauséeuses et peut réduire les vomissement, notamment en grossesse. Son efficacité s’apparenterait à la pyridoxine (Vit. B6), qu’on utilise parfois pour soulager les nausées de grossesse. Les maux de transport peuvent aussi être prévenus, dont le mal de mer. Des troubles digestifs mineurs, tels que la digestion lente, les crampes intestinales et la perte d’appétit pourraient être améliorer par le gingembre.

Il faut faire attention aux différentes formes offertes sur le marché. Il existe l’extrait de gingembre (1:1), de la teinture-mère (1:5), des capsules et des extraits normalisés. Il est important de toujours choisir un produit avec un NPN (numéro de produits naturels). Le principe actif du gingembre est le gingérol.

Pour les capsules de gingembre séché, on recommande de prendre 250 à 700 mg, trois fois par jour pour les nausées de grossesse (ce qui laisse beaucoup de marge dans la posologie à suivre!)

Pour le mal des transport, on recommande plutôt 250 mg, 1 heure avant le départ, à répéter aux 4 heures jusqu’à la disparition des symptômes (ex: gravol gingembre).

Pour la teinture (1:5) – 1,25 à 5 ml, 1 heure avant départ, puis aux 4 heures.

L’extrait : 0,25-1 ml, une heure avant départ, puis aux 4 heures.

On peut aussi utiliser du gingembre frais (6-7 mm d’épaisseur qui équivaut à 1-2g de gingembre en poudre). On peut en faire une tisane en infusant environ 5 g de gingembre frais dans 150-250 ml d’eau bouillie pendant 15 minutes. On recommande d’y ajouter du miel pour diminuer le goût piquant.

Douleurs arthritiques. Le gingembre est un remède traditionnel contre les douleurs causées par l’arthrite. Les données issues d’études cliniques sont prometteuses, mais pas tout à fait convaincantes. En effet, il s’agit d’études de cas13,14 ou d’essais de faible envergure15,16 ayant donné des résultats, au mieux, modestes. Le seul essai comptant un nombre important de sujets (247) a porté sur un extrait de gingembre et de galanga (Alpinia galanga, une plante de la même famille que le gingembre). Ce mélange a soulagé modérément les douleurs des participants par rapport à un placebo.

Cataplasme polyvalent. En Chine, on utilise depuis des millénaires des cataplasmes degingembre infusé qui sont appliqués sur les reins pour soulager de nombreux maux, dont les douleurs et les raideurs articulaires. Au cours d’un essai préliminaire publié en 2010, on a testé l’effet de tels cataplasmes sur 10 personnes souffrant d’arthrose (20 minutes par jour, durant 7 jours)18. Les compresses chaudes ont non seulement réduit la douleur et la tension des participants, mais elles ont aussi eu un effet bénéfique sur leur moral et leur vitalité.

Précautions et contre-indications:

Calculs biliaires : consulter un médecin si vous voulez prendre du gingembre.

Femmes enceintes: se limiter à 2g par jour (environ 10g de gingembre frais), car les données d’études ne dépassent pas cette dose.

Effets secondaires: rares, légers troubles gastro-intestinaux.

Aucune intéraction connue, mais…

Bien qu’aucun cas n’ait été signalé, il est théoriquement possible que le gingembre contribue à augmenter l’effet d’autres plantes ou suppléments qui éclaircissent le sang et inhibent la coagulation (oignon et ail, par exemple).

Bien qu’aucun cas n’ait été signalé, il est théoriquement possible que le gingembre contribue à augmenter l’effet des médicaments anticoagulants (warfarine et acide acétylsalicylique, par exemple). Au cours d’un essai publié en 2006, la prise de gingembre n’a cependant pas interagi avec la warfarine chez des sujets en bonne santé.

Source: passeport santé

About these ads
2 commentaires leave one →
  1. 13 septembre 2011 1:38

    Merci pour ce bon topo pour le gingembre!

  2. 21 septembre 2011 7:42

    J’avais lu que c’était bon pour les courbatures également… j’en ai pris l’autre jour, une grosse tranche puissante et crue, et le lendemain les courbatures étaient disparues. Je ne pourrais pas affirmer avec certitude par contre que c’était à cause du gingembre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :